new york start ups

Total veut être leader de l’énergie renouvelable

Le Palais des Congrès a accueilli mardi dernier les actionnaires de Total pour son assemblée générale. Son PDG Patrick Pouyanné a affiché les résultats de 2015 et a indiqué que le groupe avait réalisé la meilleure performance. Il a annoncé que cette performance allait se poursuivre pour cette année avec une croissance d’environ 4% pour la production. Le PDG a également souligné que le dividende est de 2.44 euros/action pour 2015, soit un rendement de 5.5%. Il n’a pas oublié de mentionner le parcours boursier du groupe depuis 2013.

One Total, en route vers l’énergie disponible

Le PDG a spécialement insisté sur le nouveau plan stratégique de Total : ‘One Total’. Élaboré durant 2015, ce plan s’étale sur 20 ans et met le changement climatique au centre des préoccupations du groupe. Les défis de la compagnie sont entre autres de satisfaire les besoins énergétiques dans le monde, répondre aux besoins du changement climatique et transformer les attentes des clients.

Si 1.3 milliard d’habitants ne bénéficient pas encore de l’électricité, la compagnie envisage de proposer à cette population une nouvelle source d’énergie sûre et abordable. Afin d’y parvenir, le groupe misera sur le respect de l’environnement et privilégiera un mix-énergétique avec moins de carbone. Ainsi, son plan est de favoriser l’usage du gaz, moins polluant que le pétrole. Avec ce plan, Total entend bien devenir le leader de l’énergie responsable, faire partie des 3 ‘majors’ pétrolières et être le n°1 en matière de technologies de stockage et de transformation de CO2. Après la présentation de son plan, le PDG a rendu un dernier hommage à Thierry Desmarest, l’ancien président du conseil du groupe.

Répondre à toutes les questions

Durant la séance de question/-réponses, les actionnaires ont pu évoquer tous leurs doutes. C’était aussi l’occasion pour eux d’exprimer leurs mécontentements face à l’abolition du droit préférentiel de souscription (résolutions 19-20-21-22), au manque de récompense vis-à-vis de leur fidélité et au manque d’attention concernant les avis des actionnaires…

Au cours de cette séance, le PDG a rappelé la politique d’acquisition et de cession au sein de la compagnie. Il a expliqué les raisons de la cession d’Atotech, de Gaztransport Technigaz et de Hutchinson. Les 25 résolutions proposées ont été adoptées en dépit des critiques des actionnaires individuels. Ils ont été favorables (96%) à l’acquittement du solde du dividende en actions à 0.61 euro.