Audiovisuel : Une dominance des hommes au sein des postes à responsabilités

Dans les postes de direction au sein des entreprises d’audiovisuel public, les femmes sont bien représentées. Cela dit, elles sont peu nombreuses dans le secteur privé. De même qu’il n’existe presque aucune diversité ethnique dans les postes à haute responsabilité.

Delphine Ernotte a déclaré récemment que France Télévisions devrait renouveler son effectif en recrutant davantage de jeunes et de femmes de toutes les origines. À la tête de France Télévisions, elle a nommé un état-major constitué à part égal de femmes et d’hommes.

Un état-major paritaire

Delphine Ernotte veut montrer l’exemple. Depuis sa nomination à la tête de France Télévisions par le CSA, elle prône la parité au sein de l’état-major. Auparavant, les PDG de Radio France et de France Médias Monde ont également choisi de modifier l’état-major en y intégrant beaucoup de femmes.

Indifférence du secteur privé

Si la parité devient un impératif au sein de l’audiovisuel public, ce n’est pas le cas pour le secteur privé. Parfois, il n’y a qu’une seule femme. Et souvent, on n’en trouve pas comme c’est le cas pour Canal Plus, Vivendi ou Lagardère.

Mais sur d’autres postes, on trouve plus de femmes. Chez Lagardère par exemple, le comité exécutif comprend 40% de femmes. De même que les comités ad hoc de Canal Plus disposent de 30% de femmes.

Au sein du conseil de surveillance ou du conseil d’administration, il existe aussi beaucoup plus de femmes. Mais il s’agit ici d’une obligation.

D’après Sylvie Pierre-Brossolette, il est nécessaire que les femmes détiennent plus de places dans les états-majors. Ceci est dans le but de faire valoir la parité, mais aussi pour séduire les téléspectatrices.

Dominance des blancs

Outre la sous-représentation des femmes, la diversité ethnique est pratiquement inexistante. Les états-majors des chaines françaises sont essentiellement composés de blancs, sauf pour quelques chaines. Par exemple, on trouve un Algérien au poste de directeur des relations extérieures chez Lagardère, deux Iraniennes chez NRJ et France Télévisions, un Marocain à la tête de Monte Carlo Doualiya, une Libanaise au poste de direction de France 24…

Malgré cela, le nombre de personnes d’origine étrangère aux états-majors est encore trop faible. Toutefois, les dirigeants commencent à prendre conscience de ce problème et prévoient de diversifier leurs effectifs.

Trouvez le prestataire audiovisuel près de chez vous ! Sur lyon, Arthesis diffusion s’occupe de votre audiovisuel lyon, de la location ainsi que de l’installation de votre matériel.